Pandémie cycliste : la « Duct Tape » ® dépendance

Un constat : plus on voyage, plus le nombre d’outils qu’on trimballe diminue malgré le nombre de problèmes mécaniques, lui en augmentation avec l’usure du matériel. Le rouleau de Duct Tape ® (gros scotch américain), lui, descend souvent plus vite que le rouleau de papier toilette ! En effet, sans s’en rendre compte, s’est créé une véritable dépendance à ce scotch Popeye miraculeux.

N’en déplaise au nouveau Pape, nous ne sommes pas les seuls à user et abuser de cet ustensile en plastique salvateur et difficile à dérouler ;-) : beaucoup de copains cyclo-voyageurs l’utilisent aussi au quotidien sans compter.

Les applications :

-         Porte-bagage : protection des frictions et réparation quand il se rompt.

-         Rayons de roue : maintenir ensemble un rayon cassé avec son voisin en bonne santé ou rigidifier ses roues en liant les rayons.

-         Colliers de support de porte-bagage : remplace les vis de fixation et limite le glissement sur les fourreaux de fourche.

-         Drapeaux : fixation des drapeaux sur le bâton à l’arrière de la remorque.

-         Vis de porte-bidon: une fois perdues, elles sont remplacées par des tours de Duct Tape®.

-         Sac étanche déchiré : recollé et étanchéifié (!).

-         Garde-boue : recollé et maintenu au cadre.

-         Sacoche Ortlieb : maintenue au cadre et balafre recousue au Duct Tape ®.

-         Fond de jante : ancien fond de jante usé avantageusement remplacé par du Duct Tape®.

-         Support de compteur en mousse : ne glisse plus grâce au Duct Tape®.

-         Sachet de purée entamée : ne se renverse plus dans le sac.

-         Matelas gonflable percé : si le trou n’est pas exagérément gros, réparé en 30 secondes avec le Duct Tape®.

-         Coque du casque décollée : réparée provisoirement avec du Duct Tape®.

-         Double-toit de la tente percé : une ptite croix de Duct Tape® et on dort à nouveau au sec.

Et bien plus encore… (à tester toutefois) :

-         Epilation ;-) .

-         Réparer les crevaisons de la remorque à la place des rustines.

-         Déboucher les bouteilles de vin.

-         Enlever la partie carbonisée des tartines laissées trop longtemps sur le feu.

-         Piéger les moustiques dans la tente.

-         Laver la vaisselle à sec.

-         Bâillonner Flo quand elle parle trop…  ;-)

8 Responses to “Pandémie cycliste : la « Duct Tape » ® dépendance”

  1. Dieselito 17/05/2013 00:52 #

    Ouiiiiii! Vive cet outil magique, j’en aurai désormais un au fond de mon sac de vtt: il remplacera peut-être avantageusement le rouleau de PQ… A tester par la FF Team?!

    • FF Team 18/05/2013 23:07 #

      Peut etre dans un prochain voyage, si on est en panne de PQ … qui sait … des fois on est meme en panne de chocolat alors c est pour dire !!

  2. thomas 16/05/2013 17:20 #

    autre utilisation :

    en cas d’éclatement de pneu, entourer la chambre à air de ducktape au niveau de la déchirure, ainsi elle ne sort pas et ne fait une hernie (testé et approuvé)

    • FF Team 18/05/2013 23:10 #

      Tu fais des tours autour de la chambre a air et la remonte ainsi dans le pneu ? Pourquoi pas, faudra que j en parle a un pote qui aime bien rouler et dechirer ses schwalbe tous fins sur des cailloux. Tity si tu as les zoreilles qui sifflent, c est normal :-)

  3. Isabelle 16/05/2013 16:54 #

    J’émets un doute sur la nécessité de bâillonner Flo… quoi que…
    Nous aussi, le scotch américain est notre ami.
    Tu as oublié dans la liste des usages, mais que vous n’avez heureusement pas testé : maintien d’une attelle de fortune pour immobilisation d’un membre.
    Et une question : à quoi vous sert-il dans la tempête de neige ?…
    Bizz

    • FF Team 18/05/2013 23:11 #

      A boucher les aérations du casque pour que ne rentre pas la neige …
      Non la vraiment JOker :-)

  4. Dominique 16/05/2013 16:11 #

    des nouveaux sponsors en perspective : duct tape et toute chaîne de magasins de bricolage !!!

Leave a Reply